août 292009
 

Dans le genre Grande Aventure, on ne peut pas tous découvrir le Graal ou faire le tour du monde en solitaire à 13 ans. Moi, mes aventures sont palpitantes… ou plutôt dangereuses pour le palpitant.

Aujourd’hui: Barzi vs Apple (Apple win)

Je suis responsable informatique, un peu l’équivalent d’un IT, dans une école vaudoise. En clair, je m’occupe du réseau, des postes clients – 120 Macs – et des serveurs, dans mon cas, un Xserve flambant neuf, à configurer.

Je suis néanmoins d’abord enseignant. Je dispose donc des vacances en conséquences. Sauf que je les écourte toujours pour m’occuper de l’informatique scolaire et du serveur. Ça va mieux quand il n’y a personne sur le réseau… et à la rentrée, on a autre chose à faire. J’ai donc passé une bonne partie de mes vacances à configurer le nouveau serveur. Ce serveur possède deux ports Ethernet. Un pour se connecter au LAN et l’autre pour le WAN, ce qui rend visible mon serveur depuis Internet (et qui surtout me permet de travailler dessus depuis la maison, sans devoir faire 45 minutes de route pour aller à l’école.

A la fin de la configuration du serveur, je fais les dernières mise à jour.

Là il convient de faire un bref arrêt: sur un serveur de production, on ne peut pas se permettre de faire une mise à jour qui plante tout le système (ça s’est déjà vu). En règle général, soit on fait la mise à jour sur un serveur de test, soit on attend que d’autres se lancent et on attend de voir s’il y a un éventuel feedback négatif de ces utilisateurs. Dans tous les cas, on devrait faire un backup du système avant la mise à jour.

Dans mon cas, il s’agissant de la mise à jour Mac OSX Server 10.5.8. Je n’ai pas eu de retour négatif. Les autres collègues, eux, ne peuvent guère m’aider, étant en général encore en vacances. Quant au backup, le serveur étant encore vide de tout utilisateur, et surtout, n’ayant aucun volume de backup (toute l’école est en vacances, moi je débarque dans ce nouvel établissement, donc n’ai pas encore pu adapter le matériel à mes besoins, je ne fais donc pas de backup. Et je fais toutes les mises-à-jour en attente. Logique: je configure un serveur à neuf, je le fais à jour.

Mais voilà: Mac OSX Server 10.5.8 comporte un bug, un gros, du genre à se demander ce qu’il font chez Apple pour réussir à le laisser passer: lorsqu’on utilise deux ports Ethernet, cela invalide le numéro de série… rien que ça! Autant dire que cela rend l’utilisation d’un serveur inutile! Ce qui est grave, vu le prix des serveurs et de Mac OSX Server chez Apple, et ce qui est inadmissible pour du matériel aussi critique que des serveurs.

Je préviens aussitôt les collègues et le support technique du canton. Au moins eux, ils ne se feront pas avoir. Puis je cherche… et je trouve. Je ne suis pas le seul: http://discussions.apple.com/thread.jspa?threadID=2106334&tstart=0&start=0

Actuellement, on en est à 6 pages sur le sujet… et d’autres sont dans des situations bien plus graves que moi:

his issue has caused a pile of problems this morning with staff members being accused of piracy. One has walked out. Now I’m going to have to print out this thread and wave it at the Board and try and calm everyone down and do damage control, all because of a badly tested update.

Pour ma part, c’est handicapant: je n’accède plus à mon serveur depuis Internet, puisque j’ai dû désactiver un des ports pour ne pas me retrouver avec un numéro de série invalidé. Je ne peux plus travailler sur le serveur depuis la maison. J’y travaille donc à l’école. Et ce n’est pas toujours possible: on ne redémarre pas un serveur quand 20 utilisateurs sont connectés!

Bref: Apple ferait mieux de s’occuper un peu plus sérieusement des professionnels, ou alors laisser tomber le domaine. Et tous cas, cela fait du tort à son image, dans le milieu.

{lang: 'fr'}