jan 272011
 

Je possède un iPhone 4, magnifique objet téléphonique qui, outre le fait de coûter un bras, possède plusieurs désavantages:

1. L’autonomie de la batterie est similaire à l’endurance d’un vieillard de 90 ans, souffrant d’arthrose, de rhumatismes, de déficience cardiaque et de la polio.

2. Son étanchéité est non seulement inexistante, mais Apple a ajouté des capteurs d’humidité, à même d’annuler la garantie, pour peu qu’on aie les mains moites.

3. Son endurance aux chocs est universellement reconnue par tous les fabricants de porcelaine comme étant à peine moins élevée que leurs tasses les plus fragiles.

4. Sa résistance à la poussière ne permet une utilisation qu’en chambre stérile (tous ceux qui ont eu de la poussière ENTRE la vitre et l’écran de leur iPhone 3G et 3GS sauront de quoi je parle).

Dès lors, l’iPhone est inutilisable dans certaines conditions: quand il pleut, quand je visite une serre tropicale, quand je rampe dans un vide sanitaire, quand je vais dans un concert de métal (endroit universellement reconnu pour en ressortir deux fois mouillé: par la sueur et par la bière) et j’en passe. Enfin, c’est toujours quand on a un appel urgent que la batterie est vide. Bref, dans ces cas, relativement fréquents tout de même, il me faut un téléphone de secours, qui ne soit pas dommage.

J’ai donc acheté un téléphone portable neuf, sans abonnement, pour le prix astronomiquement dérisoire de… 19 francs! En plus, il s’agit d’une marque suisse (siège à Granges-Paccot).

Je vous présente le Switel ME 10:

ME 10
Pas bégueule pour un sou, il offre les fonctions suivantes: téléphoner, envoyer et recevoir des SMS. Punkt. Pour 19 francs. Ah, et il a même une petite lampe de poche… toujours pratique.
Ce téléphone est simple, pratique, robuste. Sa batterie a peu d’auto-décharge, ce qui lui permet de rester en attente dans mon sac plusieurs semaines, éteint, en attente de l’utiliser. Il y a quelques années de cela, pour un téléphone avec un écran 4 couleurs, qui permettait juste de téléphoner, d’envoyer et recevoir des SMS, de faire semblant de surfer en WAP, cela m’avais coûté plusieurs centaines de francs (suisses, hein, pas français… on n’est pas dans le Monopoly, ici). C’était un Siemens S25.
Et maintenant… un téléphone, écran couleur, ne coûte que 19 francs… Dans ces conditions, pourquoi s’en priver? Surtout si cela permet d’éviter de détruire fâcheusement son iPhone…. (par exemple en le laissant tomber dans l’eau en faisant de la spéléologie… n’est-ce-pas Ben?).
{lang: 'fr'}