nov 302011
 

Qu’est-ce que la Suisse? Qu’est-ce qu’être Suisse? Qu’est-ce que l’identité suisse?

Durant la deuxième partie du XIXe siècle , la Suisse, comme la plupart des pays européens, a connu une montée du nationalisme et la constitution d’une identité nationale, basée autant sur son histoire que sur ses mythes. Si les Français en sont revenus de « nos ancêtres les Gaulois », en Suisse, l’héritage culturel de cette époque a la peau dure. L’affection que porte un tribun populiste zurichois au peintre Albert Anker n’en est qu’une illustration parmi beaucoup d’autres. Et si la Suisse n’était qu’un camaïeu de Winkelried, de Guillaume Tell, du chocolat, de propreté, de général Guisan, de Cervin et de fondue au fromage?

C’est là où les éditions LEP ont eu l’extraordinaire intelligence, pour leur série de livres sur la Suisse, de demander au sociologue de l’image Gianni Haver de rédiger un petit manuel de l’image suisse, très intelligemment illustré (comme toujours dans cette série) par Mix & Remix.

J’ai eu le plaisir de rencontrer Gianni Haver il y a quelques années, pendant qu’avec ma classe, on visitait la Radio Suisse Romande, durant la semaine des médias. J’ai pu, alors qu’il intervenait en compagnie de quelques-uns de mes élèves durant l’émission « La Lutte des Classes » sur Couleur 3, constater à quel point sa vision des médias est pertinente. Mais surtout, j’ai pu constater qu’il était doté d’un grand sens pédagogique.

_MG_7933.JPG

Et c’est donc cette approche très pédagogique, passionnante, qu’on retrouve dans « L’image de la Suisse« .

935093couv
Rien n’échappe à l’analyse acérée de l’auteur: les symboles (la croix, l’arbalète, Helvetia…), les figures (Heidi, Tell, mais aussi les Lacustres), les produits (de la banque au chocolat, en passant par le couteau suisse), en passant par les institutions, les lieux…
Non seulement le livre est richement illustré (ah, la pub Cenovis), mais en plus, les petits personnages de Mix et Remix, toujours aussi impertinents, ponctuent d’un regard critique la suissitude des illustrations (je vous recommande la page sur la raclette! Sauf si vous êtes valaisan).
Ce livre est non seulement une mine d’or pour les cours de civisme, d’histoire et de géographie, mais aussi pour l’éducation aux médias!
{lang: 'fr'}